Votre panier

CONSEILS POUR MIEUX APPRÉCIER LE CHAMPAGNE

               
               "A peine vis-je paraître le Champagne,
  Que soudain de ma bouche, il passa dans mon coeur"
                                   Abbé de Chaulieu

            Pour le plaisir des clients du Champagne A.Desmoulins...
.Que la fête commence
COMMENT CONSERVER LE CHAMPAGNE ?
 
Votre champagne Desmoulins parvenu en votre possession est au mieux de son éclat et digne d'être dégusté (laisser le néanmoins reposer une ou deux semaines dans votre cave).
Le Champagne peut-être gardé un an, deux ans, rarement plus.
Si toutefois vous désirez le conserver quelques temps, couchez les bouteilles (le bouchon doit rester en contact avec le vin) au frais, à l'abri de la lumière et des courants d'air. Si vous ne possédez pas de cave, gardez vos bouteilles dans votre appartement, aussi loin que possible du chauffage en respectant les conseils précédents. Ne laisser jamais une bouteille plus de huit jours dans le bas du réfrigérateur. L'armoire climatisée ou cave d'appartement est une très bonne solution.
 
 
COMMENT LE RAFRAICHIR ?
 
Le Champagne se boit frais mais non glacé. Trop froid il perd de sa délicatesse et de son élégance. La température idéale est autour de 9°.
 
Après l'avoir remonté de la cave, une heure environ avant le service, la bouteille sera placée dans un seau à Champagne contenant un mélange, moitié eau fraîche, moitié glaçons. Pour accélérer la baisse de température, on peut ajouter à ce mélange une poignée de gros sel.
 
Le réfrigérateur n'est pas forcément mauvais: en y plaçant la bouteille environ 4 heures, dans le bas, elle arrivera à la température idéale. Par contre, éviter congélateur et freezer.
 
Lorsque la bouteille est bien rafraichie, vous pouvez également la placer dans votre Fourreau isotherme A. Desmoulins : il habillera et surtout maintiendra votre bouteille à la température idéale pendant tout son service.
 
 
COMMENT DÉBOUCHER LA BOUTEILLE ?
 
Tenir la bouteille d'une main, de l'autre, détordre la boucle du "muselet" qui retient le bouchon. Séparer les branches du muselet. Incliner légèrement la bouteille.
S'assurer que le bouchon n'est pas sur le point de quitter celle-ci. Enlever simultanément le muselet de son habillage. Saisir le corps de la bouteille avec une main,
tenir le bouchon de l'autre main, le pouce au dessus du bouchon, les autres
doigts autour du col, et tourner pour séparer "sans bruit" le bouchon
de celle-ci.
En procédant ainsi, les connaisseurs vous considéreront avec
respect
...
 
Bouchons Liège A. Desmoulins
LA FORME DU BOUCHON A CHAMPAGNE

Le bouchon change de forme et de taille avec le temps. Mis en place depuis
peu, il reste souple et élastique; ôté, il prend la forme bien connue du
"bouchon à champagne"(champignon à pied renflé). Petit à petit la partie située dans le goulot se rétrécit et se durcit
et finalement ressemblera à un cylindre : c'est le "bouchon-cheville". A ce stade, le bouchon peut encore remplir
longtemps son office, mais aussi transformer la bouteille en "couleuse" : laissant échapper le gaz. Le bouchon-
cheville est révéré par les amateurs de vieux vins (indice d'une bouteille restée longtemps en cave).
 
DANS QUELS VERRES SERVIR LE CHAMPAGNE ?
Eviter absolument la coupe.
Un excellent verre à Champagne a la forme d'une tulipe posée sur une jambe fine; telles les Flûtes "élégance" que nous vous proposons.
Le verre doit être élégant, blanc, entièrement transparent (sans facettes ni enjolivures), suffisamment étroit pour concentrer le bouquet et assez profond pour favoriser le travail des bulles et la persistance de la mousse qui s'épanouit en un fin "cordon" sur la paroi.
 
Les bulles s'accumulent contre la paroi du verre, elles vivent là de quelques secondes à plusieurs minutes, puis disparaissent en laissant place à de nouvelles bulles; la colerette stable à nos yeux est en fait en perpétuelle transformation.
 
Sachez que le passage des verres dans un lave-vaisselle risque de "tuer" la mousse...
 
Au Champagne A. Desmoulins on s'accorde à préférer une effervescence délicate, qui dessine artistiquement de petits bouquets de bulles à la surface et un cordon très fin...
 
 
Pour servir, tenir la bouteille par le fût et non par le col.
Verser un fond de verre, goûter et vérifier qu'il est sans défaut.
 
Remplir les verres jusqu'aux deux-tiers, en une seule ou plusieurs fois selon la taille des flûtes et le volume de la mousse. Ne jamais remplir trop généreusement un verre de Champagne.
 
Le Champagne doit être servi souvent mais en petites quantités afin de rester à bonne température.
Prévoyer qu'une demi-bouteille remplit trois flûtes, une bouteille six ou sept, un magnum douze à quatorze.
QUAND BOIRE LE CHAMPAGNE ?
 
S'il ne faut servir qu'une bouteille de Champagne, c'est à l'heure de l'apéritif qu'il faut le faire. Il ouvre l'appétit et met le coeur en joie !
Lorsque le Champagne est invité tout au long du repas, à vous de l'associer selon vos goûts ! Un Brut délicat et rare, telle notre CUVÉE PRESTIGE ou notre GRANDE CUVÉE, accompagnera parfaitement tout le repas et tout particulièrement le poisson. Un Brut étoffé telle notre CUVÉE BRUT ROYAL saura mettre en valeur une viande blanche, une poularde... Habilement choisi, un Champagne donne de l'esprit aux fins de repas : il peut, tout comme notre très belle CUVÉE ROSÉE, accompagner des desserts simples, peu sucrés, qu'il s'agisse de fraises, de framboises ou d'un sorbet au cassis ou à l'orange...
 
Laisser libre cours à vos goûts et votre imagination. Le Champagne A. Desmoulins n'a besoin d'aucun prétexte pour faire rayonner gaieté et joie de vivre tout autour de lui !
 
Laissez-vous séduire ! Partagez des moments intenses grâce à nos Cuvées d'exception.
 
Agréable dégustation...
 
 


 
   
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel boutique en ligne